Alimentation : faire le choix du végétarisme, c’est bien ?

Les français sont de plus en plus nombreux à faire attention à leur alimentation. Ils souhaitent connaitre la provenance, les bienfaits… Certains font le choix de devenir végétarien, soutenant que ce régime alimentaire a des effets positifs sur beaucoup de maladies. Entre carences et vertus, est-ce une idée à suivre ?

Alimentation saine

Etre végétarien est aujourd’hui synonyme d’alimentation équilibrée et de meilleure qualité de vie. Longtemps considérée comme une pratique à déconseiller et moquée, celle-ci revient en force. Elle touche deux sortes d’individus. Ceux dont les convictions les empêchent de manger la chair d’animaux, voire ceux qui refusent tout produit issu d’un animal, excluant en plus le lait et les œufs, on les appelle alors végétaliens, et ceux qui font attention à ce qu’ils mangent, la provenance, et suivent les avis de nombreux diététiciens pour qui la viande et le poisson ne devraient être consommés qu’en quantité très limitée.

Afin de compenser le manque de protéines et les autres bienfaits contenus dans les produits qu’ils ne consomment pas, les végétariens privilégient les fruits et légumes, ainsi que les légumineuses comme les lentilles, et les céréales.

Selon plusieurs études, il est possible d’éviter les carences en associant intelligemment des aliments contenant des vitamines B12. Or celles-ci se retrouvent presque exclusivement dans les aliments d’origine animale. Il est donc essentiel de compenser en ayant recours à des compléments alimentaires. De même, le corps tolère bien plus facilement le fer héminique, d’origine animale, que celui que l’on peut trouver dans les œufs. Mais là encore, une solution, les végétaux, mangés en plus grande quantité dans le cadre d’un régime végétarien, favorisent l’absorption de ce fer. Pour remplacer les produits laitiers, des légumes comme le cresson et les épinards doivent être pris en quantité plus importante.

On retrouve par contre dans cette alimentation un fort taux de vitamines C et D, essentielle pour l’organisme et qui agissent surtout sur le vieillissement.

On remarque que le végétarisme est bénéfique pour un grand nombre de maladies, comme les cancers, les maladies coronariennes et le diabète.

Manger plus de fruits, légumes et noix a un vrai résultat sur les premiers, l’hypertension diminue grâce à la consommation en quantité de lipides et les fibres agissent sur le troisième qui amène une sensation de satiété plus rapide.

En somme, être végétarien ne veut plus dire se nourrir de manière déséquilibrée et semble réellement avoir des effets bénéfiques sur le corps.

Vous avez aimé ce Post ? Aidez-vous à nous faire connaitre et partagez le !



Derniers Articles

Répondre

Soumettre le commentaire